Terrains de football EUROGREEN

Le Réensemencement

LE REENSEMENCEMENT

Les zones partiellement ou totalement dégarnies, les graminées ou autres plantes non désirées, réduisent la résistance et limite l'utilisation du gazon de sport. La surface de jeu devient inégale et les mauvaises herbes prolifèrent.

Le réensemencement a pour but d'implanter rapidement de nouvelles graminées, mieux adaptées. Pour un réensemencement fructueux, les semences doivent entrer en contact avec le sol. Une simple dispersion ne permet pas la germination et le développement des semences. Il est important d'ouvrir la surface du sol et de déposer les semences dans cette ouverture. La scarification permet d'ouvrir le sol. Après cette opération, les semences sont déposées dans la fente du sol et recouvertes. Cette méthode peut être pratiqueé pour de petites surfaces.

Les semis de perforation sont beaucoup plus fiables et garantissement le succès. La technique consiste à pratiquer plus de 400 trous/m2 qui jouent un rôle de mini pot de fleurs de 2 cm. de profondeur. Les semences et un engrais de départ sont introduits dans le trou. Ensuite, le passage d'une traîne ou d'une grille aplanisseuse remplit le trou. Cet ensemencement profond dans le sol présente les avantages suivants:

  • Il protège de la sécheresse, de l'érosion et des oiseaux.
  • L'entaille pratiquée dans l'ancienne couche herbeuse permet à la plantule de bien se développer.
  • Les racines de la plantule sont déjà positionnées en profondeur.
  • L'ancien gazon est ensuite coupé à la hauteur souhaitée sans que cela n'enlève aux jeunes graminées en train de se développer trop de masse foliaire.

REMARQUES :

  • Regarnir rapidement les zones où le gazon à céder.
  • L'ensemencement par perforation est le procédé plus fiable.
  • Pour améliorer la pelouse, scarifier intensément au préalable.
  • Un engrais de départ riche en phosphate accèlère de développement des racines.
  • Les engrais d'établissement favorise le talage des graminées et la formation d'un tapis serré.
  • Veiller à donner suffisamment d'eau.
  • Conserver le rythme de coupe habituel.
  • Ne pas rejouer trop tôt (minimum 6 semaines).

 

Perforation du terrain et semis direct, germination protégée, développement profond des racines tout en continuant à faucher régulièrement le terrain.                

              



23/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres